Dans le cadre des opérations d’une entreprise, la budgétisation a toujours eu sa place comme un outil de gestion de premier ordre.

En cette période de ralentissement, la capacité de prévoir avec le plus de justesse possible est essentielle afin de prendre les bonnes décisions au bon moment. Son usage sera particulièrement plus souvent requis soit par les institutions financières ou organismes gouvernementaux dans les situations de demandes de financement.

Les formes de budgets sont aussi variées qu’il existe d’entreprises. Principalement, il y a trois types de budgets : le budget d’exploitation, le budget de caisse et le budget d’investissement.

  • Le budget d’exploitation : il s’agit d’un résumé des revenus et des dépenses sur une période donnée. Souvent, les dépenses budgétées seront classées en trois catégories : les frais fixes, variables et discrétionnaires. Ce budget témoigne souvent de la profitabilité et doit normalement être rédigé en respect des mêmes normes comptables utilisées par l’entreprise.
  • Le budget de caisse : il s’agit souvent d’une précision du budget d’exploitation pour tenir compte, sur une période de temps plus courte (mensuellement ou hebdomadairement), de l’encaissement des revenus et du déboursé des dépenses. Une fois le budget d’exploitation accompli, souvent le budget de caisse devient un outil indispensable pour mieux prévoir les besoins de liquidités (marge de crédit, par exemple).
  • Le budget d’investissement : il s’apparente au budget de caisse en ce sens où on y prévoit les coûts des projets d’investissements (capitalisation) versus la façon que ces coûts seront financés (emprunts, emprunts temporaires, mise de fonds supplémentaire des propriétaires ou utilisation du fonds de roulement accumulé dans l’entreprise).

Qu’importe le type de budget, l’étape la plus importante pour rendre cet outil de gestion utile, c’est d’en faire un suivi en cours d’exercice. Cela vous permettra d’apporter les ajustements en cours d’année.

Dresser un budget n’est pas un exercice simple et nécessite une analyse approfondie des opérations de l’entreprise afin de le rendre le plus pertinent possible. De plus, il est fort probable qu’un budget (principalement un budget de caisse) vous soit exigé pour toute demande d’aide financière dans la période actuelle. Nous sommes en mesure de travailler avec vous pour l’élaboration détaillée de votre budget, de proposer différents scénarios selon des hypothèses variées et de vous assister dans le suivi de comparaisons périodiques de vos résultats.

Peu importe vos besoins spécifiques, et tout spécialement en cette période où les activités des entreprises sont affectées par la crise sanitaire actuelle, les professionnels qualifiés de Lemieux Nolet, comptables professionnels agréés S.E.N.C.R.L. peuvent vous assister dans cette étape importante du contrôle de vos affaires.

Vous désirez en savoir davantage, n’hésitez pas à contacter Mathieu Vaillancourt, CPA auditeur, CA, directeur au 418 833-2114.

Télécharger cet article